LES MISSIONS

France Victimes 54 a pour mission d'apporter aide et soutien à toutes les victimes d'infractions pénales, ainsi qu'à leurs proches. Elle fait partie du réseau d’associations de France Victimes (ex- Institut National d'Aide aux Victimes et de Médiation (INAVEM)).

 

France Victimes 54 offre gratuitement et de manière confidentielle* à toute victime d’atteintes à la personne (violences physiques et sexuelles, menaces, harcèlement,…), d’atteintes aux biens (vol, escroquerie,...), d’accidents de la circulation, d’événements collectifs (attentats, catastrophes naturelles,…), ainsi qu’à sa famille :

- un espace d'écoute et de parole ;

- des informations sur ses droits tout au long de la procédure (informations sur le fonctionnement judiciaire en général, sur les procédures en cours, sur les modalités de recouvrement des dommages et intérêts) ;

- un accompagnement dans ses démarches ;

- un soutien psychologique (accompagnement psychologique, entretiens mensuels avec les victimes bénéficiant du Téléphone Grave Danger, relais le cas échéant avec des praticiens extérieurs) ;

- et si besoin, une orientation vers des services ou associations spécialisées (avocat, travailleurs sociaux, …).

 

Même si l'accueil des victimes est indépendant de tout dépôt de plainte et de l'engagement ou non d'une procédure pénale, la grande majorité des personnes sollicitant l’association a déjà déposé plainte (1 994 sur 2 303 victimes reçues).

 

France Victimes 54 est également un acteur partenaire de la justice dans la protection des victimes de violences intrafamiliales (Téléphone Grave Danger notamment).

 

France Victimes 54 s’inscrit également dans une démarche de justice restaurative :

- participation d’un psychologue dans les mesures de stages de citoyenneté et de réparation pénale de mineurs ;

- formation en continu du personnel ;

- et participation à des journées de travail ou colloques sur ce thème.

 

France Victimes 54 intervient auprès des victimes soit à leur demande, soit de manière proactive en partenariat avec les autorités judiciaires locales (préparation aux audiences, prise en charge des victimes de violences conjugales à la demande du Parquet lorsque l’auteur est placé en garde à vue) ou cas d’événements collectifs (attentats, catastrophes naturelles, …).

 

*Les missions et obligations des associations d'aide aux victimes conventionnées par le Ministère de la Justice et membres de l'INAVEM sont actuellement définies dans la charte des services d'aide aux victimes, le code de déontologie de l'INAVEM et dans le décret n° 2012-681 du 7 mai 2012 relatif aux bureaux d'aide aux victimes (article D 47-6-15 alinéa 4 et suivants du Nouveau Code de Procédure Pénale).

  • Blanc LinkedIn Icône

Copyright © 2018 France Victimes 54

Tous droits réservés - Zefirm

Nous contacter

Notre adresse

Rue Général Fabvier

54000 Nancy